Blog des Chafouins et Chafouines

Blog des Chafouins et Chafouines
Previous Post:   Next Post:

Labours et Semailles

La phase de planification, c’est bien mais il faut bien à un moment que le jardinier se retrousse les manches et se mette au travail, c’est ce que j’ai fait dimanche après-midi par ce temps plutôt clément.

J’ai donc pris ma grelinette et me suis attaqué au premier carré, celui qui doit accueillir les petits pois et les haricots. Après quelques mouvement de grelinette, j’ai fait ressortir une multitudes de lombrics, au grand bonheur des grives. Elles guettaient avec impatience le moment de mon départ, afin de se repaître de l’agréable banquet que je leur avait concocté.

La variété de pois que j’utilise à un nom bien prometteur : « plein le panier », je les ai semés par poquet de 4 ou 5 graines, comme spécifié sur le sachet. Le pois est une plante grimpante, il faudra donc que je lui offre une belle palissade afin qu’il s’adonne à son sport favori : l’escalade.

Répartition des graines dans les sous carrés

L’avantage avec la technique du potager en carré, c’est qu’il n’est pas nécessaire de tout greliner d’un coup, on peut procéder par carré, ce qui est bien plus motivant.

Je suis donc passé au deuxième carré de plantes légumineuses, afin d’y planter les pois mangetout de ma région natale, pour dorloter mes papilles dans 3 ou 4 mois. Cette variété de pois, bien que moins rampante, aura également un support afin de satisfaire les vrilles de leurs feuilles.

Les pois sont des plantes très utiles en culture biologique, ils enrichissent le sol en azote en fixant l’azote sur des petites boursouflures présentes sur les radicelles.

Après ce deuxième carré de légumineuses, je me suis occupé d’un carré de bulbeuses, j’y ai déplacé les gousses d’ail déjà germées (en espérant ne pas trop les avoir traumatisées) et les ai disposées en figure géométrique sur les diagonales des sous-carrés. Eh oui, mon potager est destiné aussi bien au plaisir des yeux qu’à celui des papilles.

Cette disposition permet d’avoir une espacement optimum des bulbes et donc, avec un peu de chance, des gousses d’ail monstrueuses. Le grelinage de cette parcelle m’a permis de déterrer plus de 3kg de panais, dont certains de prés d’un kilo, flattant0 autant mon ego qu’il flatteront mes papilles.

Étiquettes : , ,

Posted in General and Jardin 7 years, 3 months ago at 9:24 .

1 comment

One Reply

  1. cyberpotier Fév 22nd 2011

    Bel échiquier ! Dommage que ton jardin ne soit que sur deux dimensions…avec une de plus tu pouvais l’organiser en Rubik Cube géant ! Bon grelinage !


Leave a Reply